Close
  • OhmyFab!

Je relève mon défi de l’imprimante 3D à 100€ !

Si j’ai dit dans mon précédent article au sujet de l’imprimante 3D à petit prix, avoir échoué dans ma précédente version du projet, je ne me suis pourtant pas avoué vaincu!

Je suis donc reparti à l’attaque d’un projet, simple économique et efficace d’une imprimante 3D à petit prix.

Pour cela j’ai essentiellement fait mon marché avec des composants basiques que l’on peut trouver sur les marketplaces chinoises qui vendent à petit prix des composants basiques pour imprimante 3D.

Ce coup-ci je suis à peut près reparti de la feuille blanche concernant la conception, mais j’ai gardée l’idée globale de l’architecture de la machine. Une machine en H-Bot avec un plateau monté sur deux rails en fond du boitier. Un genre d’Ultimaker du pauvre quoi.

J’avais réuni pas mal de composants, et tous vont servir dans cette version. Mais il me manquait en fait de quoi me simplifier grandement la vie : de quoi tenir les rails et des roulement linéaires montés en boitier à visser. Beaucoup moins de découpe à réaliser pour attendre mon objectif, donc beaucoup plus de chance d’atteindre un niveau de qualité satisfaisant. Moins de découpe, c’est aussi l’assurance de ne pas galérer à assembler des bouts de bois qui n’avaient besoin de l’être uniquement parce que j’avais voulu faire l’économie de quelques euros et d’un peu de temps de conception.

Pour ceux qui me suivent sur Instagram, (vous devriez, c’est là que je met le plus de photos de mes travaux, mais vous pouvez aussi les voir sur ma page Facebook), vous avez pu voir les avancée de la construction de l’imprimante 3D.

Pour les moins connectés, voici quelques images !

 

Comme vous pouvez le voir, le projet à bien avancé. Rien de fonctionnel pour le moment, puisque rien n’est câblé, mais l’ensemble de base du châssis est assemblé, rigide et fonctionnel! Il me reste pas mal de travail sur la visserie, puisque je n’ai pas grand chose en place qui correspond au besoin, mais à ces détails près, l’ensemble est presque terminé.

Pour la construction, j’ai utilisé un lot de chute de contreplaqué anti-dérapant trouvé en grande surface de bricolage. Un coup de bol, puisque j’ai trouvé une dizaine de planche de bonne dimensions pour 2€ pièce. J’en ai utilisé à peu près la moitié, y compris les ratés. Un châssis / boitier porteur et isolant réalisé pour environ 10€ c’est vraiment compétitif!

Découpe cnc des pièces.

J’ai un peu triché en utilisant ma CNC pour découper, graver et percer les panneaux. Mais si vous n’en avez pas, il est tout à fait possible d’envisager ce genre de construction en utilisant des outils de découpe électroportatifs classique. Cela vous demandera uniquement bien plus d’attention pour obtenir la précision voulue. Mais bon, avec une fraiseuse CNC et ce matériau, on peut obtenir des effets très sympa, alors j’en ai profité !

J’ai fait mon malin avec des découpes et des feuillures sur les flancs pour y placer des panneaux transparents, mais ce n’est vraiment pas indispensable, ça augment la complexité et le coût.

Je prépare la BOM complète du projet pour en évaluer le coût complet du projet. Il est clair que les 100€ ne seront pas tenus, mais je pense que la facture va tourner autour des 130 à 150€, soit un tarif finalement assez raisonnable pour une petite imprimante 3D qui devrait tenir la route.

En tous cas, je suis vraiment très content du résultat et il ne restera plus qu’à fermer l’imprimante 3D par des éléments transparents pour plus de maitrise des températures, mais je finaliserais ça par la suite!

Rendez-vous dans quelques jours pour les premiers mouvement après le câblage!

 

Related Posts

One thought on “Je relève mon défi de l’imprimante 3D à 100€ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *