Close
  • OhmyFab!

Ma nouvelle imprimante 3D (encore, et c’est pas fini ! )

Que dire ? (ça c’est un beau début d’article)

J’ai évoqué il y a quelques jours dans cet article, plusieurs erreurs (grosses et moyennes) qui on fait de mon précédent projet de construction d’impression 3D un « demi » succès.  Elle marche, mais très honnêtement, je n’ai pas très envie de continuer à travailler sur cette machine.

L’investissement n’en vaudrait pas le coup à mon avis.

Comme je l’avais évoqué je me lance dans la construction d’une nouvelle imprimante 3D maison. On ne se refait pas et j’avais envie d’une machine ambitieuse, hors de portée de mon portefeuille en version « toute faite ».

L’inspiration

Donc si on veut une belle machine, avec pas mal d’options, et avec un « petit » budget, la solution réside dans un projet de réalisation maison.

Mon projet s’inspire de machines professionnelles ou presque du marché. J’ai piqué à droit à gauche des idées sur des machines haut de gamme et réputées.

Ohmyfab-imprimante 3D industrielle

J’ai repris autant que possible ce qui me semblait être une bonne idée sur chacune de ces machines pour créer la mienne.

Reste à savoir si j’ai choisi les bons éléments en tant qu’inspiration.

Le cahier des charges

Le projet est de réaliser une grande machine de 400mm au cube. C’est grand, très grand, trop grand peut-être. Mais je ne le saurais que plus tard. Pourquoi cette dimension ? C’est un peu du feeling. Je ne pense pas avoir besoin de tout ce volume d’un coup. Mais ma Prusa I3 avec son volume d’impression de 200 mm au cube est souvent un peu petit en longueur ou en hauteur. 300mm aurait peut-être pu suffire, mais là je pourrais imprimer à peu près tout ce que j’ai pu avoir en tête.

Cependant cette dimension implique d’utiliser un portique cartésien, avec une pièce fixe. Une pièce de cette dimension peut être assez lourde, donc la pièce ne bouge qu’en Z.

Pour le guidage, j’ai prévu 4 guides cylindriques verticaux en Z, avec 2 vis trapézoïdales TR12, sur 500mm de haut et des rails prismatiques de 15mm pour le X et le Y.

Le châssis sera réalisé en profilé aluminium standard de 30mm sur des colonnes de 60x60mm. Seul le berceau du plateau et la traverse qui maintient la buse sur en profilé de 20mm. Il restera plusieurs éléments en tôles que je ferais découper en acier au laser après réception des pièces.

Chaque axe sera motorisé par un NEMA 17 avec un driver indépendant (pas de polulu ou autres). J’ai un peu de doute sur le couple, mais j’ai des NEMA 23 prêts à prendre le relais en cas de faiblesse.

Les moteurs pas à pas seront alimentés en 36V pour qu’ils fonctionnent de façon optimale. Ils seront en échange refroidi par eau, pour limiter les échauffements.

Je souhaite aussi un système double extrusion, capable d’imprimer à peu près tous les types de matériaux, donc dans une enceinte fermée, tempérée, ce qui implique pas mal de contraintes techniques (le refroidissement, la dilatation, … ). J’ai un peu de matériel pour chauffer l’enceinte en stock, j’ai prévu quelques éléments de refroidissement liquide des moteurs.

Pour les extrudeurs, échaudé par mon expérience, je souhaite mettre des pas à pas réductés. La vitesse n’étant pas primordiale il seront alimentés par l’électronique.

J’ai soigné les alimentations électriques, puisqu’il y en aura 4 différentes pour les différents éléments (chauffe des têtes, pas à pas de mouvement, électronique, accessoires). Le plateau chauffant sera un modèle 220v, donc pas de souci !

Bref, il va y avoir de la camelote dans l’appareil !

Où en est le projet ?

Et bien il est bien avancé, puisque j’ai acheté un très grand nombre de composants sur Aliexpress et différents fournisseurs européens pour les rails, profilés, alimentations, …

Mais comme vous pouvez le constater je n’ai pas de visuel à vous proposer…

Et bien oui, je n’en peux plus de la CAO. Comme vous le savez peut-être c’est (en partie) mon métier, et me remettre sur Solidworks ou Fusion 360 le soir, c’est compliqué! Donc j’ai pris un risque… j’ai fait confiance à mes capacités de visualisation ET à mon tableau blanc !

C’est un bon moyen pour valider mes capacités intellectuelles !

Je n’ai pas fait que celui-là…

Ce projet va commencer d’ici quelques temps. Je commence à recevoir mes premiers colis. Mais comme les colis venant de Chine sont relativement long à arriver ce projet va se dérouler sur l’été pour le montage. J’imagine les premières impressions en Septembre, en particulier, parce que mon fournisseur de découpe laser sera en congé au mois d’août.

Voilà, un article qui annonce pas mal d’autres à venir, mais qui ne vous dévoile pas grand-chose sur le contenu. Un genre de teaser quoi !

Je vais probablement pas mal partager ce projets sur ma page Facebook, mon Twitter, mon Instagram et ma chaîne Youtube!

N’hésitez pas non plus à me poser toutes vos questions ou partager vos réactions en commentaires en dessous.

 

Related Posts

One thought on “Ma nouvelle imprimante 3D (encore, et c’est pas fini ! )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *