Close
  • OhmyFab!

Un métier à tisser pour enfant, OhmyFab! investit l’école.

Aujourd’hui je partage avec vous un projet un peu particulier. Une de mes amies est institutrice et a découvert que le tissage artisanal est une activité manuelle plaisante pour ses élèves. Elle m’a proposé d’en réalisé un pour sa classe, ce que je me suis bien sur empressé d’accepter.

Alors c’est parti pour la réalisation d’un petit métier à tisser pour enfant!

Avant un long discours, voici un petit schéma du concept :

OhmyFab! - Métier à tisser - schéma

Le métier est en fait un cadre en bois, dans lequel une traverse en bois peut coulisser. La traverse est munie de deux grandes tiges filetées, avec deux écrous papillons qui permettent de monter et descendre la traverse. Enfin, deux rangées de clous sont plantées sur le bas du métier et sur la traverse.

Pour l’utilisation c’est ensuite très simple : on tend des fils verticaux entre les clous du bas et de la traverse, un petit nœud de chaque côté, puis avec les écrous papillons on tend l’ensemble (pas la peine de forcer trop fort hein!). Le métier est prêt à recevoir le magnifique tissage des enfants en faisant passer un fil horizontalement, au dessus, en dessous,  au dessus, en dessous,  au dessus, en dessous,  au dessus, en dessous,  au dessus, en dessous, …

Avec des laines épaisses et colorées, les résultats sont assez sympa et l’activité ludique pour les enfants.

Maintenant que le concept est clair passons à la réalisation!

Pour le choix du bois, j’ai pris du hêtre, facile à trouver en grande surface de bricolage, il se travaille facilement, il se ponce bien (pour éviter le risque d’écharde pour les enfants), se vernis joliment et propose une résistance mécanique suffisante, même pour résister une tension trop forte des fils.

Pour la section, j’ai trouvé du 28×28 qui me paraissait tout à fait adapté.

L’assemblage du cadre est fait par tenon et mortaise chevillé. J’ai fait les tenons et les mortaises à la fraiseuse, parce que c’est ce que j’ai de plus pratique à mon goût, mais tout autre moyen est possible. Vous pouvez même assembler le cadre avec des équerres si vous trouvez cela plus simple.

Le « secret » du bon fonctionnement du métier est la traverse mobile. C’est un simple bout de hêtre dans lequel j’ai taillé un tenon à chaque extrémité de manière à ce qu’il serve de guide dans un rail. Pour un bon glissement, j’ai choisi d’utiliser un profilé aluminium pour garnir la rainure et éviter le frottement bois/bois. C’est sûrement un peu luxueux, mais c’est aussi sûrement mieux. Pour cela, j’utilise un profilé alu en U de grande surface de bricolage glissé dans une rainure des montants verticaux.

Pour commencer, j’ai détaillé les morceaux de bois et les rails alu à la bonne longueur.

OhmyFab! Métier à tisser - détail bois

J’y ai tracé les découpes et évidements à réaliser.

OhmyFab! Métier à tisser - détail bois

Puis j’ai taillé les tenons à la fraiseuse (je le répète, quelques coups de scie et un ciseau à bois auraient aussi bien pu faire l’affaire!).

OhmyFab! Métier à tisser - tenon

J’ai ensuite taillé les rainures pour y introduire le profilé, toujours à la fraiseuse.

OhmyFab! Métier à tisser - tenon

Le rail s’y glisse parfaitement et il sera collé à l’époxy par la suite.

La traverse supérieure et la traverse mobile doivent être percées pour accueillir les tirants métalliques. Pour parfaitement fonctionner, ils doivent être percé parfaitement coaxiaux.

La traverse supérieure et la traverse mobile sont alignée et bloquée par des serres-joints pour percer dans l’axe. Faite ça à la perceuse à colonne pour percer bien droit (ou à la fraiseuse CNC 😉 parce que j’en ai pas moi de perceuse à colonne )

Les trous de la traverse mobile sont agrandis sur un côté.

OhmyFab! Métier à tisser - perçage

J’ai placé une paire d’écrous à griffe M10 dans la traverse mobile (au marteau et collé à l’époxy).

OhmyFab! Métier à tisser - Ecrou à griffe

Ensuite j’attaque l’assemblage du métier. Montants et traverses sont collés à la colle à bois et je profite du temps de séchage pour coller les rails.

OhmyFab! - Métier à tisser - collage

 

Ensuite je place la traverse mobile dans ses rails, pour vérifier, que tout fonctionne comme prévu (oui je sais c’est une photo du montage à blanc sans les rails 😉 )

OhmyFab! - Métier à tisser - collage

Une fois sec je perce les assemblages tenons – mortaises, et j’y colle une cheville en bois.

OhmyFab! - Métier à tisser - chevilles

 

Je comble les petites imperfections des assemblages avec de la poussière de bois mélangée à de la colle. Puis, quand c’est sec, j’arase les chevilles.

 

Je coupe 2 bouts de tige filetées m10 de 50cm. Elles sont vissées dans la traverse mobile en ajoutant du frein filet et un contre écrou (pas de risque que ça parte!).

Je positionne un écrou papillon sur les tirants et un écrou borgne sur le haut des tiges pour les protéger (avec du frein filet aussi).

OhmyFab! - Métier à tisser - Vis

L’ensemble bien à plat, je marque la position des clous au crayon, puis au poinçon.

OhmyFab! - Métier à tisser - marquage

Et ensuite, l’ensemble est poncé, et les angles bien arrondi pour ne pas risquer que les enfants se blessent.

OhmyFab! - Métier à tisser - ponçage

Puis les clous sont enfoncés en veillant à les mettre bien droit.

OhmyFab! - Métier à tisser - ponçage

Pour finir, l’ensemble est fixé par 2 grandes vis sur une planche de grande dimension pour une bonne stabilité.

Un dernier coup de ponçage et l’ensemble est vernis en faisant attention à ne pas en mettre trop sur les parties métalliques.

OhmyFab! - Métier à tisser - vernis

Et voilà un joli petit métier à tisser qui va rejoindre une classe pour des activités manuelles qui vont éveiller les sens et aiguiser la motricité d’un vingtaine d’enfants. Aucun doute qu’avec ce genre d’entraînement, on ne va pas tarder à voir apparaître une nouvelle génération de makers!

Si ce projet vous a plu, n’hésitez pas à partager ce post sur les réseaux sociaux en utilisant les petits boutons en dessous pour m’aider à faire connaître le blog.

N’hésitez pas à me poser toutes vos questions en commentaire en dessous.

Enfin, n’oubliez pas de suivre l’actualité du blog sur ma page facebook, mon twitter et mon instagram.

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *